C'est du chinois !

2 jaren geleden


Text only:

"Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance." Proverbe chinois
Votre email ne s'affiche pas ?
Voir dans le navigateur.
Conseillez Artips
à vos amis

Bonjour
,

Aujourd'hui : "C'est du chinois !"

Où l’on apprend à lire le chinois sans effort.

Xu Bing, Art for the People, installée sur la façade du musée, 1999, Museum of Modern Art, New-York
Voir en grand


New York, 1999. Une nouvelle bannière est accrochée sur la façade du MoMA, le musée d’art moderne de la ville.
A première vue, elle est écrite en chinois... Du chinois, vraiment ? Pourtant, il suffit de savoir parler anglais pour la déchiffrer !
Son auteur est l’artiste chinois Xu Bing. Sur cette bannière, il invente une façon chinoise d’écrire l’anglais.


Xu Bing, Art for the People, 1999, Museum of Modern Art, New-York
Voir en grand


Son secret ? Les lettres de chaque mot sont disposées en suivant la règle chinoise de l'ordre des traits : partir du haut à gauche pour finir en bas à droite.
Xu Bing a appelé son invention la « calligraphie des mots carrés » car chaque mot s'inscrit dans un carré, comme les caractères chinois.


Portrait officiel de Mao Zedong, 1923
Voir en grand


Regardez le premier “caractère” : il est formé d’un “A” en haut, puis d’un “R” en-dessous à gauche et d’un “T” à droite. C'est donc “Art”.
En appliquant cette règle aux “mots carrés” suivant, on peut donc déchiffrer “Art For The People”, l’art pour le peuple, un slogan du dictateur Mao Zedong...
La référence n’est pas anodine. Adolescent pendant la Révolution culturelle, Xu Bing était chargé de créer des bannières pour la propagande, en mêlant calligraphie et graphisme.


Message de propagande dans une ancienne usine à Beijing, on peut lire « Longue vie au président Mao »
Voir en grand


Une expérience qui l’a marqué : depuis, ses travaux tournent bien souvent autour de l’écriture.
La bannière du MoMA perturbe beaucoup les compatriotes chinois de Xu Bing. Ils ont l’impression de voir leur langue sans pouvoir la comprendre...
Alors que sa bannière est tout à fait lisible par des anglophones !


Portrait de l’artiste Xu Bing en 2011


Pour en savoir plus :
Pour en savoir plus sur l'artiste et son œuvre
Un article sur son travail avec le langage
Pour recommander cet Artips :


Racontée par
James Meunier
Validée par Gérard Marié,
professeur d'histoire de l'art
Sciences Po Paris
Jeu Concours : L'avant première
Quel artiste a
peint cet extrait ?
Jouer
Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.
Proverbe chinois
En un clic, dites-nous :
si c'était mieux que d'habitude...
...aussi bien
...ou moins bien
Retrouvez-nous sur notre site www.artips.fr
S'inscrire à Artips
Des conseils, des idées, des critiques ?
Vous souhaitez devenir rédacteur ?
Contactez-nous sur colineetjean@artips.eu ou au 0682891197
Coline et Jean
Copyright © 2015 Artips, Tous droits réservés.
ARTLY PRODUCTION SAS,
71 rue du faubourg Saint-Martin
75010 PARIS
Se désinscrire de la liste.   Mettre à jour mes options d'envoi
Informations légales

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018