De l’art sur Mars ?

2 jaren geleden


Text only:

"La couleur est plus forte que le langage." Marie-Laure Bernadac
Votre email ne s'affiche pas ?
Voir dans le navigateur.
Conseillez Artips
à vos amis

Bonjour
,
Noël approche à grands pas ! A la recherche d'un cadeau original ? Découvrez "Les Petits Courriers d'Artips"


En savoir plus

Aujourd'hui : "De l’art sur Mars ?"

Où l’on découvre une œuvre d’art extraterrestre.

Damien Hirst , L-Isoleucinol, 2008-2011, peinture sur toile, 25,4 x 40,6 cm © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, ADAGP, Paris, 2015
Voir en grand


Vous pensiez l’art réservé à nos regards de terriens ? Détrompez-vous !
S’il vous prenait l’envie de vous balader sur la planète Mars, vous pourriez bien tomber sur une œuvre de Damien Hirst…


Damien Hirst devant « The physical impossibility of death in the mind of someone living », Tate Modern de Londres, le 2 avril 2012
Voir en grand


L’artiste britannique Damien Hirst est surtout connu pour ses installations controversées d’animaux baignant dans le formol.
Mais il montre aussi un grand intérêt pour la peinture, et plus particulièrement pour la couleur.


Damien Hirst , L-Isoleucinol, 2008-2011, peinture sur toile, 25,4 x 40,6 cm. Détail de l'œuvre. © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, ADAGP, Paris, 2015


En 1986, l’artiste débute sa série Spot paintings qui consiste à recouvrir la toile de pois colorés.
Hirst confie le travail à ses assistants, avec pour consigne de conserver le même espacement entre les pois et de ne jamais répéter une même nuance de couleur sur une toile…
L-Isoleucinol, l’une des pièces les plus impressionnantes, ne présente pas moins de 25 781 pois !


Damien Hirst, Beagle 2 Calibration Target, 2002, Pigments naturels sur aluminium, 0,9 x 7,6 x 7,6 cm, © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, ADAGP, Paris, 2015
Voir en grand


La série est si célèbre que Hirst reçoit de nombreuses demandes. La plus originale est sans conteste celle du professeur Colin Pillinge, qui propose d’envoyer une spot painting... sur Mars !
L’agence spatiale européenne travaille alors sur l’atterrisseur Beagle 2.
Le robot a besoin d'un repère colorimétrique pour calibrer ses instruments une fois sur la planète rouge.


Image de l'agence spatiale européenne montrant que Beagle 2 a été repéré, 2015 © European Space Agency, 2015


Quoi de mieux pour cela qu’une spot painting ? Une œuvre de petit format, réalisée avec des pigments ultra résistants, est donc embarquée sur l’engin.
Malheureusement, malgré un lancement réussi en 2002, l’agence spatiale perd la trace de Beagle 2.
Il faut attendre 2015 et une autre mission d’exploration pour retrouver l’atterrisseur, bien arrivé sur Mars, et la peinture de Hirst parfaitement intacte !
Pour l’artiste c’est sûr, “si les Martiens ont l’œil, ils aimeront mon travail”.


L’artiste Damien Hirst devant son œuvre Beagle 2 Calibration Target, 2002, copyright Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, ADAGP, Paris, 2015
Voir en grand


Pour en savoir plus :
Sur l'œuvre de Damien Hirst
Sur les ​"Spot Paintings"
Pour recommander cet Artips :


Racontée par
Annaëlle Lecry
Validée par Gérard Marié,
professeur d'histoire de l'art
Sciences Po Paris
Jeu Concours : L'avant première
Qui est le modèle
sur cette photographie ?
Jouer
La couleur est plus forte que le langage.
Marie-Laure Bernadac
En un clic, dites-nous :
si c'était mieux que d'habitude...
...aussi bien
...ou moins bien
Retrouvez-nous sur notre site www.artips.fr
S'inscrire à Artips
Des conseils, des idées, des critiques ?
Vous souhaitez devenir rédacteur ?
Contactez-nous sur colineetjean@artips.eu ou au 0682891197
Coline et Jean
Copyright © 2015 Artips, Tous droits réservés.
ARTLY PRODUCTION SAS,
71 rue du faubourg Saint-Martin
75010 PARIS
Se désinscrire de la liste.   Mettre à jour mes options d'envoi
Informations légales

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018