Plus un pli !

2 jaren geleden


Text only:

"Froissé : se dit d’un ami que vous avez vexé en passant devant lui sans le saluer, le seul moyen de le défroisser est alors de repasser." Marc Escayrol
Votre email ne s'affiche pas ?
Voir dans le navigateur.
Conseillez Artips
à vos amis

Bonjour
,

Aujourd'hui : "Plus un pli !"

Où l’on découvre une peinture bien lissée.

Philippe Cognée dans son atelier © ADAGP, Paris 2015


L’artiste Philippe Cognée revient tout juste de Rome, où il vient de passer six mois. Persuadé d’avoir fait le tour de sa technique habituelle, il sent le besoin de se renouveler. Pour cela, l’artiste va utiliser un outil tout à fait inhabituel…
Jusque-là, ses tableaux se caractérisaient par une épaisse couche de peinture. Une fois la surface sèche, Cognée revenait dessus en grattant la matière pour lui donner du relief.
Tout cela en utilisant de la peinture à l’encaustique, un mélange de pigments et de cire d’abeille.


Philippe Cognée, Mexico 2, 2012 © ADAGP, Paris 2015
Voir en grand


Mais soudain, Cognée tente une démarche radicalement opposée. Fini le relief ! Il choisit de rendre la surface de ses tableaux aussi lisse que celle des photographies.
Comment parvenir à égaliser la surface picturale ? C’est là qu’intervient cet outil particulièrement incongru !


Philippe Cognée au travail © ADAGP, Paris 2015
Voir en grand


Son idée ? Recouvrir l’œuvre d’un film plastique spécial puis faire fondre la cire contenue dans la peinture. Pour cela, il utilise… un fer à repasser !
Avec la chaleur, la peinture, une fois revenue à l’état liquide, coule sur la toile et se mélange.


Philippe Cognée, Paysage vu du train, 2012 © ADAGP, Paris 2015
Voir en grand


Cognée parvient ainsi à créer de nouveaux effets picturaux : ses œuvres ont désormais un côté un peu flou, comme si nous les regardions au travers d’une vitre embuée ou comme dans un rêve.


Philippe Cognée, Supermarché Leclerc, 2000 © ADAGP, Paris 2015
Voir en grand


Pourtant, ce résultat est en partie lié au hasard. Car il faut bien retirer le film plastique, une opération délicate qui peut tout arracher. “Il y a une part qui nous échappe dans ce processus” reconnaît Cognée.
Lui qui voulait changer de style, c’est réussi ! A tel point que cette nouvelle technique est devenue sa signature. Et cela ne fait pas un pli…


Philippe Cognée, Portrait de Guillaume, 1995, Musée de Picardie © ADAGP, Paris 2015


Pour en savoir plus :
Sur l'artiste
Rencontre avec l'artiste dans son atelier (vidéo)
Un entretien sur sa démarche
Pour recommander cet Artips :


Racontée par
Isabelle Freysselinard
Validée par Gérard Marié,
professeur d'histoire de l'art
Sciences Po Paris
Jeu Concours : L'avant première
De quel écrivain
français s'agit-il ?
Jouer
Froissé : se dit d’un ami que vous avez vexé en passant devant lui sans le saluer, le seul moyen de le défroisser est alors de repasser.
Marc Escayrol
En un clic, dites-nous :
si c'était mieux que d'habitude...
...aussi bien
...ou moins bien
Retrouvez-nous sur notre site www.artips.fr
S'inscrire à Artips
Des conseils, des idées, des critiques ?
Vous souhaitez devenir rédacteur ?
Contactez-nous sur colineetjean@artips.eu ou au 0682891197
Coline et Jean
Copyright © 2015 Artips, Tous droits réservés.
ARTLY PRODUCTION SAS,
71 rue du faubourg Saint-Martin
75010 PARIS
Se désinscrire de la liste.   Mettre à jour mes options d'envoi
Informations légales

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018