Tu n'es pas à la hauteur !

2 jaren geleden


Text only:

"Les gens pardonnent tout sauf la beauté et le talent." James MacNeil Whistler
Votre email ne s'affiche pas ?
Voir dans le navigateur.
Conseillez Artips
à vos amis

Bonjour
,

Aujourd'hui : "Tu n'es pas à la hauteur !"

Où l'on découvre comment mécontenter un empereur.

Jean-Auguste-Dominique Ingres, Napoléon Ier sur le trône impérial, 1806, huile sur toile, 259 x 162 cm, Musée de l'Armée, Invalides, Paris
Voir en grand


1806, Paris. L'empereur Napoléon Ier commande un portrait à un jeune peintre encore inconnu, Ingres. Il veut en effet donner une image imposante à son nouveau régime politique, l'Empire.
Le tableau est présenté au Salon qui se tient au Louvre. Mais là, devant l'effigie de l'empereur, c'est le scandale ! Les critiques comme le public protestent contre la "bizarrerie" du tableau.
L'administrateur du musée est obligé de retirer le portrait... Mais pourquoi tant d'émoi ? Ingres n'a pourtant pas fait une œuvre révolutionnaire...


Détail de l'œuvre


Il met en scène Napoléon dans un cadre fastueux. A la magnificence du costume de velours parsemé d'abeilles d'or répondent les signes traditionnels du pouvoir : le sceptre, la main de justice ou encore la couronne de laurier.


Détail de l'œuvre


Mais le tableau est détesté de l'empereur lui-même ! Il s'en détourne lors de sa visite du Salon. "Comment, avec autant de talent, un dessin aussi correct, une exactitude aussi parfaite, M. Ingres est-il parvenu à faire un mauvais tableau ?", s'interroge le critique Chaussard.
Le manque de naturel, la silhouette aplatie... les raisons ne manquent pas pour déplaire à Napoléon !
L'empereur au visage blême est noyé dans un large manteau, perdu sur un trône bien trop grand pour lui.


Détail de l'œuvre


Le peintre remettrait-il donc en cause sa carrure d'empereur ? Ingres, alors à Rome, déplore être "victime de l'ignorance et de la mauvaise foi".
Refroidi par les mauvaises critiques, il mettra plus de vingt ans à revenir à Paris et ne peindra plus aucun portrait de Napoléon !


François Gérard, Napoléon Ier en costume de sacre, 1804, huile sur toile, 260 x 163 cm, Musée de l'Armée, Invalides, Paris
Voir en grand


Pour en savoir plus :
Sur l'œuvre
Sur l'artiste
Sur les portraits de Napoléon
Pour recommander cet Artips :


Racontée par
Adeline Pavie
Validée par Gérard Marié,
professeur d'histoire de l'art
Sciences Po Paris
Jeu Concours : L'avant première
De quel monument
français s'agit-il ?
Jouer
Les gens pardonnent tout sauf la beauté et le talent.
James MacNeil Whistler
En un clic, dites-nous :
si c'était mieux que d'habitude...
...aussi bien
...ou moins bien
Retrouvez-nous sur notre site www.artips.fr
S'inscrire à Artips
Des conseils, des idées, des critiques ?
Vous souhaitez devenir rédacteur ?
Contactez-nous sur colineetjean@artips.eu ou au 0682891197
Coline et Jean
Copyright © 2015 Artips, Tous droits réservés.
ARTLY PRODUCTION SAS,
71 rue du faubourg Saint-Martin
75010 PARIS
Se désinscrire de la liste.   Mettre à jour mes options d'envoi
Informations légales

Deel deze nieuwsbrief op

© 2018